Publié le 08 Décembre 2017

Photo Sociétés de portage salarial : comment parviennent-elles à grandir ?2
Sociétés de portage salarial : comment parviennent-elles à grandir ?

Partager l'article


En tant qu’entreprise familiale, nous, société de portage AUTONOMIA, avons décidé de révéler les abus de tous acabits pratiqués par certaines sociétés de portage. C’est en ce sens que nous avons procédé à l’analyse de divers éléments qu’il nous semble important de mettre en relief.

Nous notons dans un premier temps que bon nombre d’entre elles sont rachetées par de grands groupes internationaux, vendent une partie de leur capital ou obtiennent une cotation en bourse, pensant ainsi acquérir de la valeur, voire du prestige. Totale hérésie.
En effet, les sociétés sus-citées perdent non seulement leur indépendance budgétaire mais ne sont de surcroît plus décisionnaires à part entière. La perte d’autonomie et la dépendance financière ainsi engendrée représentent un risque permanent de voir ces sociétés péricliter en cas de défaut de financement de la part des actionnaires.

En creusant davantage, nous tombons sur des aberrations que nous ne pouvions manquer de relever, à savoir la situation exacte de certaines sociétés de portage (les trois premières pages du moteur de recherche Google regorgent d’exemples criants). Nous constatons d’emblée que bien des sociétés dites de portage sont « intégrées », comprenez « rachetées » par des agences de recrutement en intérim tels les groupes Proman ou Actual entre autres. Rappelons que ces derniers possèdent d’ores et déjà en interne le fichier des personnes demandeuses d’emploi. Nous passerons outre le système de fonctionnement en « intérim déguisé » ou bientôt renommé portage salarial intérimaire
Force est de constater que de nos jours, afin qu’une société de portage grandisse, ce n’est plus la valeur des gens qui y travaillent qui compte mais l’intervention d’autres sociétés. La fusion et/ou acquisition génère automatiquement une augmentation du chiffre d’affaires mais qui s’avère au final n’être rien d’autre qu’un leurre.

Nous nous penchons d’autre part sur le délicat sujet de la délocalisation. Pléthore de sociétés sises à l’étranger s’échinent à mettre en place un accueil en France (il faut avouer qu’un numéro de téléphone ayant pour indicatif 03 est nettement plus rassurant) mais délocalisent tout ou partie des finances inhérentes à leur activité.
Pour information, l’établissement d’un bulletin de salaire par un comptable s’élève en moyenne à 24 € en France. Ce montant avoisine les 8 € dans certains pays de l’Est. Cette fuite de capitaux a forcément un impact négatif sur l’économie en général. Il n’est nullement besoin de préciser que délocaliser une activité revient toujours à enrichir les actionnaires au détriment des travailleurs.

Il reste fort heureusement des sociétés qui ont fait le choix de conserver une culture d’entreprise familiale. Nous pensons notamment à la famille MACK, fondatrice du célèbre parc d’attractions Europa-Park, qui depuis ses débuts en 1974 est toujours resté une entreprise familiale. Dans le secteur Grand Est, nous ne pouvons manquer de mentionner la société BUBENDORFF, à ce jour numéro 1 de la fabrication de volets roulants. Est-il encore utile de se demander quelles sont les sociétés qui ont réussi de manière pérenne et qui vont réussir demain ? Précisément celles qui se passent d’actionnaires, qui pratiquent une culture d’entreprise familiale basée sur une évaluation constante du marché et qui s’y tiennent. 

C’est à ce titre que nous, société de portage entrepreneurial AUTONOMIA,  avons fait le choix de naître et rester totalement MADE IN FRANCE. Concrètement, cela signifie que notre capital demeure entièrement familial, et ce depuis notre création. Chez nous, vous bénéficierez toujours d’un interlocuteur de proximité français (vous n’aurez pas la surprise de composer un numéro de téléphone et de tomber sur une plate-forme au Maroc ou en Inde). Nous n’avons besoin d’aucune assemblée d’actionnaires afin de valider une décision de quelque ordre qu’elle soit. Nous sommes présents, disponibles et aptes à répondre à toute question dans l’instant, mais surtout, nous restons possesseurs de notre activité de bout en bout et ne sommes pas près de déroger à nos principes !

Quelques chiffres : (source WIKIPEDIA)

  • En 2014, les deux tiers des entreprises dans le monde étaient familiales. Ce chiffre est de 83 % en France, en 2016.
  • En France toujours, seules 1 400 entreprises familiales auraient plus de 100 ans.
  • En 2006, la Belgique comptait 69 % de PME familiales, 60 % pour la France.

Pour plus d'informations :

Téléphone : 03.89.70.11.46 (Horaires : 8h30-12h / 13h30-17h)

E-mail : contact@autonomia-france.com

Notre plume : Patricia FLECK


Partager l'article



Se tenir informé, en temps réel et en un seul clic, des événements qui font l'actualité du portage salarial et du portage entrepreneurial.

Articles, dossiers, avis, interviews, informations et documentations relatant les événements dans le domaine de l'emploi, la création d’entreprise, le portage salarial et les nouvelles solutions pour entreprendre.

CATEGORIES