Publié le 19 Janvier 2021

Photo ENTREPRENDRE2
ENTREPRENDRE

Partager l'article


Que signifie concrètement ce verbe qui suscite bien souvent une envie teintée d’une appréhension légitime ?

Entreprendre consiste à mettre à exécution un projet nécessitant des efforts, la réunion de moyens, une coordination, en d’autres termes, se mettre à la tâche afin d’obtenir le résultat escompté. Il est inscrit dans l’inconscient collectif que le fait d’entreprendre est synonyme de prise de risques, voire de possibilité de perdre tout ce que l’on possède. Sachez qu’avec AUTONOMIA, ces potentialités n’existent pas !

Comment entreprendre tout en évitant les écueils et les difficultés qu’engendre la création de sa propre entreprise ?

En France, il existe pléthore manières permettant d’entreprendre : la SASU, être entrepreneur individuel ou auto-entrepreneur, le portage salarial, les coopératives d’activités ainsi que les couveuses d’entreprises par exemple. Au milieu de toutes ces possibilités, une seule se démarque de par sa simplicité et la sécurité qu’elle garantit. Laquelle ?
Nous avons dressé un tableau comparatif de statuts, disponible sur le site AUTONOMIA, qui recense toutes les formes juridiques permettant d’entreprendre.
La seule réponse qui ne suscite à ce jour aucune contradiction est sans conteste le portage entrepreneurial. Ce statut de plus en plus prisé allie à la fois indépendance et absence de prise de risque.

En effet, travailler en portage entrepreneurial vous permet de proposer vos prestations et votre force de travail au client de votre choix, tout en bénéficiant de la sécurité et des avantages liés au salariat. La société de portage, moyennant un tarif (dégressif de 10 à 3% chez AUTONOMIA), assure tout l’aspect administratif qui devrait incomber à l’entrepreneur, de la déclaration à l’URSSAF jusqu’à l’établissement des fiches de paie.
Bien entendu, toutes les sociétés de portage ne se valent pas, d’où l’importance de sélectionner avec le plus grand soin celle qui vous permettra de prendre votre envol.

Quelques pistes pour sélectionner judicieusement votre société de portage :

- vérifiez dans un premier temps que les frais prélevés par la société sont bien à jour. Mieux vaut donc demander une confirmation de simulation écrite sans se baser sur celles réalisables en ligne qui ne sont souvent plus d’actualité. D’autre part, un minimum de bon sens s’impose : une société de portage vous assurant que vous conserverez par exemple 60 à 70% de votre chiffre d’affaires ne pourrait en aucun cas perdurer dans le temps et ne ferait nullement preuve de sérieux et de réalisme. Chez AUTONOMIA, tout est réalisé en direct, de façon à fournir un service optimal en corrélation avec toute évolution, de quelque ordre qu’elle soit. Un véritable entrepreneur cherchera à savoir ce qu’il gagne et aura pris soin de calculer en amont ce que cela lui coûtera,

- songez à savoir si la société de portage que vous visez est adhérente à un syndicat comme l’UNEPS (Union Nationale des Entreprises de Portage Spécialisées), le PEPS (syndicat des Professionnels de l'Emploi en Portage Salarial depuis 2012), ou la FEPS (Fédération Européenne du Portage Salarial depuis 2016). Privilégiez l’UNEPS, qui est le plus ancien syndicat de portage (2005), pionnier en la matière et qui connaît toutes les solutions de portage utilisées dans notre pays. Rappelons que sa présidente est juriste de formation et Chevalier de l’ordre national du Mérite depuis 2012,

- n’hésitez pas à vous renseigner sur les certifications et habilitations obtenues par la société de portage, ce qui constitue un gage de qualité et de sérieux supérieur quant aux offres de services. Sachez que le summum est la certification QUALIOPI, permettant une formation de qualité et surtout d’obtenir le statut de formateur.

Accompagnement ne signifie pas assistanat !

Enfin, AUTONOMIA tient à particulièrement insister sur un point primordial. Bien que vous soyez épaulés administrativement, c’est à vous qu’il appartient de trouver vos propres clients et de proposer vos prestations (une étude de marché en amont peut être d’une grande aide).

C’est à l’indépendant porté qu’il revient de fournir les efforts nécessaires pour créer son succès.

En d’autres termes, les indépendants souhaitant être accompagnés sont ceux qui veulent tendre vers la réussite, sans se reposer sur un assistanat à outrance.


Soyez vigilants aux conflits d’intérêts car certaines sociétés de portage parviennent ainsi à faire gonfler leurs chiffres de manière inégale et déloyale. C’est avec dépit que nous avons constaté que 90% des sociétés de portage salarial présentes sur le marché à ce jour font soit partie d’un groupe d’agences d’intérim, soit disposent d’un service parallèle qui permet de récolter des missions et de mettre leurs indépendants portés en relation avec des clients de manière détournée.

Tout indépendant porté se doit de créer son portefeuille de clients par ses propres moyens, sans se reposer sur une forme d’assistanat permanent.

En cas de doute ou si la moindre question n’ayant pas été traitée dans cet article vous vient à l’esprit, n’hésitez pas à prendre attache directement avec la société de portage entrepreneurial AUTONOMIA.
Un interlocuteur unique saura répondre à toutes vos interrogations avec le plus grand des professionnalismes.

Avec AUTONOMIA, n’imitez pas, ENTREPRENEZ !

Pour toute question ou renseignement complémentaire :

Téléphone : 03.89.70.11.46 (Horaires : 8h30-12h / 13h30-17h)

E-mail : contact@autonomia-france.com

Notre plume : Patricia FLECK


Partager l'article



Se tenir informé, en temps réel et en un seul clic, des événements qui font l'actualité du portage salarial et du portage entrepreneurial.

Articles, dossiers, avis, interviews, informations et documentations relatant les événements dans le domaine de l'emploi, la création d’entreprise, le portage salarial et les nouvelles solutions pour entreprendre.

CATEGORIES